Tout savoir sur la réputation numérique

Rédigé par José - - Aucun commentaire

Vous entendez souvent parler d’e-reputation, d’identité numérique, de visibilité sur Internet ou encore d’image sur le Web. Mais à quoi tous ces termes font-ils référence ? Comme dans la définition classique d’une réputation, la réputation numérique, plus connue sous l’expression « E-reputation » désigne l’opinion commune d’une entité, une personne morale ou physique, imaginaire ou réelle, qu’elle a sur le Web. Pour être plus clair, la e-reputation correspond à l’identité de cette enseigne ou de cette personne liée à la perception que les internautes ont d’elles. Retrouvez ici les points importants à savoir sur ce concept. A la fin de cet article, nous vous orienterons vers une agence experte en e-reputation à Madagascar.

Pour la petite histoire…

L’e-reputation est un concept aussi ancien que les jeux vidéo en ligne. Apparu en 2000, le terme e-reputation a été utilisé dans l’un des nombreuses études suisses-allemandes et américaines sur les liens entre réputation du vendeur et performances des ventes sur les sites en ligne. Le terme apparaît plus franchement en 2001, lorsqu’un article intitulé « E-réputation et le management des marques » a été publié. Dans les années 90, Howard Rheingold, spécialiste des rapports de l’Homme avec les NTIC, commence à parler d’e-réputation en évoquant la « digital social life ». Progressivement, on voit apparaître l’apprentissage et les outils de gestion de l’e-réputation.
L’e-réputation correspond aujourd’hui à l’opinion qu’a une personne, une entreprise ou une entité sur la toile. Cette opinion ou image résulte en fait des contenus et comportement du concerné, mais aussi et surtout du contenu qu’il publie sur lui. Cette image peut aussi bien faire croître l’image et les ventes de l’entreprisse, comme elle peut également représenter une menace pour son existence et son chiffre d’affaires

A qui s’adresse l’e-réputation ?

Virtuellement, tout le monde est concerné par l’e-réputation. Sur le plan professionnel, on peut citer les entreprises, les associations, les organismes officiels et institutions publiques, les consultants, freelances et travailleurs indépendants, les marques, et même les particuliers. Vu le nombre grandissant des intéressés, on se rend compte que la réputation numérique ne concerne pas que des sociétés et des marques souhaitant surveiller leur image sur le Web. Il est primordial de pouvoir veiller sur les opinions qui circulent à votre sujet et d’interagir avec les clients, les internautes et les utilisateurs, il faut dès lors y penser lors de la refonte de site internet afin d'optimiser la conversion en ligne.
Il existe de nombreux outils efficaces pour surveiller et soigner sa réputation numérique, voir cette page pour un accompagnement sur mesure dans la mise en place d’une bonne réputation sur le web. 

 

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot tnhdbx ?