Ce qu’il faut savoir sur le SMIC 2021

Smic

Le SMIC (Salaire Minimum d’Augmentation Interprofessionnelle) concerne actuellement environ 12 % de la population salariée en France.

Découvrons ensemble sa définition, son montant en 2021 et les objets qu’elle implique dans cet article. Si vous êtes salarié au salaire minimum, vous pouvez également vérifier si votre employeur respecte ses obligations salariales.

Le SMIC : définition

Le salaire minimum de croissance (SMIC) est un salaire horaire, en deçà duquel aucun salaire ne peut être versé aux salariés, quelle que soit la forme de rémunération (au temps, au rendement, à la tâche, à la pièce, à la commission ou au pourboire). Le salaire minimum garantit que les salariés au salaire minimum aient le pouvoir d’achat et la garantie de participer au développement économique du pays.

Le montant du SMIC 2021 horaire brut est fixé, depuis le 1er janvier 2021, à 10,25 €, soit 1 554,58 € bruts mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires.

 

Le salaire minimum pour les apprentis

Pour les contrats d’apprentissage; le salaire minimum est déterminé en fonction de l’évolution de l’âge et de la durée du contrat.

Pour les adolescents de 16 à 17 ans : 27 % du salaire minimum la première année ; 39 % du salaire minimum la deuxième année ; 55 % du salaire minimum la troisième année ;

Pour les jeunes de 18 à 20 ans : 43 % du salaire minimum la première année ; 51 % du salaire minimum la deuxième année ; 67 % du salaire minimum la troisième année ;

Pour les jeunes de 21 à 25 ans : 53 % du SMIC la première année (ou du SMIC traditionnel, si ce dernier est supérieur) ; 61 % du SMIC la deuxième année (ou du SMIC traditionnel, si ce dernier est supérieur) ; 78 % du salaire minimum en troisième année (Ou du salaire minimum traditionnel, si celui-ci est supérieur) ;

Pour les jeunes de 26 ans et plus : 100 % du SMIC ou du SMIC traditionnel (si ce dernier est supérieur).

Le calcul du SMIC

Le salaire horaire de base équivaut à une heure de travail plus les avantages en nature; et les majorations qui constituent des salaires supplémentaires.

Par conséquent, le calcul du salaire minimum comprend les éléments suivants : Salaire de base, Avantages en nature, Compensation des heures de travail réduites; Subventions salariales : primes (prime de performance, prime de fin d’année, vacances, etc.), Indemnités et pourboires

Par contre, ne sont pas considérés lors du calcul du salaire minimum : Remboursement des dépenses effectivement supportées par les salariés; Primes forfaitaires destinées à indemniser les salariés des dépenses (primes au panier, salissures, etc.) encourues en raison de la performance au travail; Rémunération des heures supplémentaires ou majoration du travail du dimanche, Ancienneté; assiduité, froid, prime de transport, Participation et, Intéressement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *