Comment rédiger un CV en anglais ?

De plus en plus prisé, le travail à l’étranger est toujours avantagé par les demandeurs d’emploi. D’autant plus lorsqu’il s’agit d’aller travailler en dehors de la France, notamment dans un pays qui parle la langue anglaise. Cela dit, qui dit travailler dans un pays anglophone dit forcément rédaction d’un CV en anglais. Dans cet article, nous vous proposons un petit guide pour réussir votre dossier de demande d’emploi en langue anglaise. Suivez-nous pour tout savoir.

À savoir avant de rédiger un CV en anglais

En principe, un CV rédigé en anglais ne doit pas excéder deux pages. Mais encore, vous devez vous assurer de bien structurer les lignes de votre dossier.

Pour faire un CV anglophone bien digne de ce nom, vous devez également avoir un niveau d’anglais qui vous permet d’être opérationnel. En effet, la mission de l’entreprise n’est pas d’optimiser le niveau d’anglais des stagiaires ou des nouveaux employés. Ainsi, veillez à être directement opérationnels quand vous postulez à une offre pour mettre toutes les chances de votre côté.

Employer les bons termes sur un CV anglophone

Au moment de rédiger un CV en anglais, il est essentiel de bien connaître les termes techniques. Le terme background est utilisé pour désigner votre parcours, achievements pour vos réalisations, know-how pour votre savoir-faire, skills pour vos compétences et les autres.

Vous devez également bénéficier des compétences linguistiques requises pour pouvoir traduire de façon claire et précise les intitulés de diplômes ou de concours à votre actif. Cela vous sera également utile dans la description exacte de vos missions sous forme de tirets.

Lorsque vous rédigez un CV en anglais, soyez également attentif à la nationalité de votre destinataire. Force est de constater que certains termes sont spécifiques à l’anglais britannique et à l’anglais américain. C’est particulièrement le cas des termes qui suivent :

  • CV / resume
  • Diplomas / degrees
  • Work / placement / internship
  • Programme / program, etc.

Même cas pour l’écriture de la date qui peut devenir confus. Par exemple, 10/9 signifie 10 septembre pour un recruteur britannique, mais 9 octobre pour un américain.

Bien positionner les informations dans un CV anglophone

La rédaction d’un CV en anglais débute par l’identité et le contact en haut à gauche de la première page. Faites tout de même attention puisque cette rubrique ne doit pas contenir de renseignements trop personnels. De la même manière, un tel CV ne comporte pas de photo.

Une fois que vous avez détaillé votre état civil, le recruteur étranger doit trouver une rubrique initiale mentionnant le type d’emploi que vous recherchez sur votre CV en anglais. On parle alors de : Professionnal Objectives ou de Professionnal goals, ou encore le Career Planning en anglais US.

Soigner la présentation des diplômes et des expériences

Un étudiant à la recherche de stages est libre de présenter ses diplômes. Ces dernières sont généralement indiquées dans une rubrique intitulée Education. Retenez bien qu’il est important de s’attarder sur la traduction des diplômes et éviter de faire du mot à mot pour un BTS, par exemple. Le but étant de renseigner précisément ce que vous avancez.

Si vous avez obtenu des mentions sur vos diplômes, n’hésitez également pas à les mettre en valeur. Il se trouve effectivement qu’obtenir une licence avec distinction augmentera davantage vos chances de décrocher l’emploi de vos rêves.

Sans compter les stages qui permettent de mettre à jour vos compétences et vos connaissances. Sur un curriculum vitae en anglais, vous pouvez à titre d’exemple renseigner ces mentions dans une rubrique intitulée : Lifelong Learning / training / education.

Aussi, pour réussir la rédaction de ce genre de CV, il convient de consacrer une rubrique destinée aux compétences. Et enfin, sachez valoriser votre niveau en matière de langue étrangère pour donner plus de poids à votre dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.